Confortement de berge en génie végétal ou en enrochement

La technique « Idéale »… ???

Vous trouverez ci-joint quelques idées de techniques :

  • Aménagement d’une Fascine, fascine de ligneux (saules) ou fascine d’hélophytes (géotextile biodégradable planté d’hélophytes) ;
  • Aménagement d’un Tressage/Clayonnage de saules ;
  • Aménagement de Peignes ;
  • Aménagement d’un caisson végétalisé en pied de berge avec retalutage et pose d’un géotextil ;

Génie végétal, protection de berge :

  • Battre les pieux dans le lit du cours d’eau, proche de la berge à aménager ; o Installer les fascines ou fagots entre les pieux ;
  • Les ficeler à l’aide de fil galvanisé ;
  • Remblayer entre les pieux et la berge.
fascine-5
fascine-4

Protection de berge : Battage des pieux, mise en place des fagots bien ancrés en berge et remblaie de la berge en pente douce.

fascine-3
fascine-2
fascine-1

Diversification des écoulements : Battage des pieux, mise en place des fagots et des branches pour former le peigne puis ici, remblaie d’une partie du peigne en cassant la berge.

Confortement de berge en enrochement

Pose de blocs :

  • Terrasser le fond de la berge sur au moins 30 cm par rapport au lit de la rivière ; o Placer le premier rang de gros blocs en les encrant dans le sol ;
  • Remblayer derrière les blocs ;
  • Réaliser ces étapes jusqu’à la hauteur voulue.
enrochement-3
enrochement-2
enrochement-1

Terrassement du fond, mise en place de blocs jusqu’à la hauteur désirée en prenant soin de bien ancrer les premiers blocs.

(Photos et travaux : Mickaël BELDAME – BEUREL Yvon T.P.)